Info presse
St Malo - vendredi 26 octobre 2018


 
Flying RIB - Route du Rhum
Le premier semi-rigide volant sur un départ de course


PHOTO - La version luxe du Flying RIB SEAir à Monaco ©Romain Sandt

Dimanche 4 novembre, St Malo sera le théâtre d’un spectacle unique : 123 solitaires s’élanceront sur la Route du Rhum - Destination Guadeloupe et autant de bateaux suiveurs fourmilleront sur le plan d’eau.
Parmi toutes ces embarcations, une, en particulier, marquera les esprits : le Flying RIB by SEAir. 8 fois moins large que l’Ultim de François Gabart (Macif),  2 fois moins long que l’IMOCA de Jérémie Beyou (Charal), mais capable de voler et d’atteindre une vitesse de pointe de 46 nœuds, le Flying RIB révolutionne le monde du nautisme. En imaginant cette fonction vol (primée à de nombreuses reprises au cours de l’année) SEAir a réussi son pari : offrir une nouvelle expérience de navigation plus confortable et plus performante. Un savoir-faire qui permet de réduire considérablement les désagréments connus de tous sur les départs de course :  l’humidité, le mal de mer, les douleurs au dos, les accélérations qui ne permettent pas, au final, de rivaliser avec des bateaux de course, trop puissants, trop rapides...
L’équipementier de demain (intégration de foils sur les bateaux à voile et moteur) sera à St Malo dès jeudi 1er novembre avec 4 bateaux : 3 Flying RIB de 7m (dont un dans sa version luxe) et  1 de 5.5m. Des propriétaires de FlyingRIB seront aussi présents pour attester des bienfaits de ces nouveaux engins flottants-volants et témoigner leur plaisir retrouvé de la navigation de plaisance. A noter que le team KIHO (skipper Hiroshi KITADA – Class40) a affrété un de ces Flying RIB.

PHOTO - Le Sillinger AirShark 765 by SEAir à Lorient ©Sillinger-SEAir

A propos :

SEAir - « Faire voler tous les bateaux »
Installé à Lorient (Morbihan), SEAir, concepteur de systèmes de vol pour bateaux à voile et moteur, s’inscrit comme un acteur-clé du nautisme. Le concept du foil est centenaire mais sa réelle utilisation ne touchait quasiment que la voile de compétition ces dernières années. Grâce à SEAir, cette envolée technologique n’est désormais plus seulement réservée à l’élite. En signant 3 premières mondiales en un an avec des systèmes adaptés et brevetés, dont le premier vol d’un semi-rigide, SEAir a ouvert la voie à une révolution dans le monde du nautisme : démocratiser l’usage des bateaux volants. SEAir remporte de nombreux prix d’innovation grâce à une équipe d’une quinzaine de collaborateurs. Doté d’un bureau d’étude et d’un atelier, SEAir conçoit et intègre ses systèmes pour une clientèle privée ou professionnelle. SEAir fournit déjà « l’option vol » à de grandes marques comme Zodiac Nautic ou Sillinger. SEAir vend également des bateaux volants, les Flying RIB © et a déjà livré plusieurs clients. En septembre 2018, la marque a aussi décliné pour l’univers du luxe une version personnalisable de ses bateaux volants, grâce au talent de l’architecte d’intérieur, Nathalie Ryan. Présente en Europe, au Japon et en Australie, la société bénéficie d’une très forte croissance.
seair.fr



Pour plus de détails, visitez https://seair.fr

Contact presse / Liliane Fretté Communication
Lucie Hardy - lhardy@frettecommunication.com
01 42 56 60 60


Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, cliquez ici.