Communiqué de presse
Les Sables d'Olonne, 04 mai 2018

 

A 2 mois du départ
de la Golden Globe Race


• 2 mois avant le départ : l'Américain Istvan Koper part traverser l’Atlantique ;
5 voiliers viennent d’être remis à l’eau, et 4 autres le seront imminemment.

• Inscrits : 19 navigateurs de 13 nationalités - France 4, Grande-Bretagne 3, Australie 2, et 1 pour l'Estonie, Finlande, Irlande, Inde, Italie, Pays-Bas, Norvège, Palestine, Russie et USA.

• La Parade Nautique
« Suhaili 50e Falmouth » prend forme. L'équipe de Lively Lady confirme sa participation. Les flottilles de l'Association de plaisanciers prévoient d'escorter Sir Robin Knox-Johnston et le Suhaili à Falmouth et jusqu’aux Sables d'Olonne.

• Les médias auront l'opportunité d'interviewer Sir Robin Knox-Johnston et de rejoindre les skippers de la GGR pour le SITraN Challenge de Falmouth aux Sables d'Olonne.

Le programme des animations du village aux Sables d'Olonne se précise

A deux mois du départ de la Golden Globe Race depuis Les Sables d'Olonne le 1er juillet, les skippers travaillent fiévreusement pour terminer leur préparation, et participer aux célébrations de la Parade Nautique « Suhaili 50e Falmouth » du 11 au 14 juin.

La Golden Globe Race 2018 partira des Sables d'Olonne – Vendée (France), le 1er juillet
et passera par les cinq grands caps dans l'océan Austral.
Crédit photo : Les Sables d’Olonne Agglomération

Les skippers français Antoine Cousot (Métier Intérim) et Jean-Luc Van Den Heede (Matmut) viennent de faire baptiser leurs bateaux et naviguent désormais ; Ertan Beskardes (GBR) a atteint Vigo, lui restant le golfe de Gascogne à traverser avant d'atteindre Falmouth, lors de son long convoyage en solitaire depuis la Sardaigne ; Istvan Koper (USA / Hongrie) a quitté Oyster Bay, New York, le 29 avril pour sa navigation transatlantique jusqu'au départ. L'Australien Kevin Farebrother a maintenant son Tradewind 35 Sagarmatha amarré aux Sables d'Olonne et a été rejoint la semaine dernière par Philippe Péché (FRA) qui a effectué un passage en solitaire de 2 jours pour tester son système de régulateur d’allure. Susie Goodall (GBR) s'entraîne avec son Rustler 36 DHL Starlight rouge et jaune sur Gosport UK, et Uku Randmaa (EST) revient d’une semaine d'essais sur son Rustler 36 One for All, aux Sables d'Olonne.

Programme des animations du village de la Golden Globe Race aux Sables d’Olonne du 16 juin au 1er juillet

Plan prévisionnel du village départ
crédit photo : Les Sables d'Olonne Agglomération


Le public aura de nombreuses occasions de fêter l'événement dès le 16 juin à Port Olona en rencontrant les skippers sur les pontons du Vendée Globe. Le village sera ouvert tous les jours et gratuitement de 10h à 20h. Des nocturnes sont prévues les vendredis et samedis jusqu'à 2h du matin, pendant lesquelles les spectateurs pourront profiter du bar guinguette et des concerts.

Pendant toute la durée de l'ouverture du village, les spectateurs pourront apprendre à naviguer avec les étoiles et utiliser les instruments d'autrefois, admirer les bateaux de la flotte historique à quai : Suhaili, Joshua ..., visiter le Pen Duick 3 d'Eric Tabarly, assister à des conférences, interviews et démonstrations, participer à des ateliers et des baptêmes sur voiliers...

Pour Yannick Moreau, Président Les Sables d'Olonne Agglomération : « Les passionnés de voile, les plaisanciers et les vacanciers auront la chance de vivre un grand moment de sport aux Sables d'Olonne dès la mi-juin. Le public pourra approcher ces aventuriers d'un autre temps qui s'apprêtent à écrire une nouvelle page de l'histoire de la navigation en solitaire. »


23 juin :
16h00 - 19h00 : Régate des skippers de la GGR au départ du chenal
23h00 : Feu d'artifice sur la petite jetée des Sables d'Olonne


1er juillet :
09h45 : Les voiliers de la GGR quittent le Ponton Vendée Globe
12:00 : Départ de la course - diffusé en direct sur France 3


Tout juste remis à l’eau !

Fin avril, Gregor McGuckin a remis à l’eau son Biscay 36 Mary Luck à Malahide (Ire) ; Are Wiig a contemplé son OE 32 Olleanna retourner à l'eau à Asker, en Norvège ; le Néerlandais Mark Slats a remis son Rustler 36 Maverick à l'eau dans le Wassenaar et a terminé son essai sous gréement de fortune ; le russe Igor Zaretskiy a finalement réussi à remettre à l’eau son Endurance 35 Esmeralda, à Alicante. Tous doivent réaliser leur test d'essai de navigation triangulaire de 10 milles sous gréement de fortune, et installer leurs systèmes de gouvernail de secours avant de terminer leurs essais en mer.


En attente d'être éclaboussés !

Mark Sinclair (Aus) est arrivé à Plymouth le 30 avril avec de grands espoirs de mettre à l’eau son Lelo 34 Coconut le 4 mai et de commencer à naviguer le 8 ; le même jour que Nabil Amra (USA / Palestine) pour son Biscay 36 (maintenant rebaptisé Liberty II) à Falmouth. Contrairement à Sinclair, Amra doit encore faire ses essais sous gréement de fortune et terminer son parcours de qualification de 1 000 milles en solitaire au cours des 4 dernières semaines avant de retourner à Falmouth pour les célébrations du 50e anniversaire du Suhaili à la mi-juin.

Francesco Cappelletti (ITA) a maintenant sorti son Endurance 35, 007, du hangar, et prévoit de le mettre à l’eau les 5 et 6 mai, à Pise. Lui aussi doit réaliser son test sous gréement de fortune, mais a l'intention de gagner un temps précieux en naviguant vers la Camargue, puis en se reposant pendant le remorquage du bateau à travers la France jusqu’aux Sables d'Olonne. Ça va être serré.

Tapio Lehtinen (FIN) est également dans une course contre la montre. Son Gaia 36 Asteria, est sorti de l'atelier de peinture au Nordic Refit Center à Larsmo le 30 avril, après une longue réparation d'hiver et sera transporté par camion à Helsinki à la mi-mai pour attraper un navire à Tilbury, Londres où il repartira naviguer ses derniers 340 milles jusqu’à Falmouth. Un autre planning serré.


Les Sables d'Olonne – Vendée (France), un centre mondial pour la voile en solitaire


News des Skippers

La réplique du Suhaili, Thuriya, d'Abhilash Tomy a été expédiée à Rotterdam, mais le skipper indien attend un visa britannique avant de pouvoir voyager pour rejoindre son bateau. Il a l'intention de terminer ses préparatifs en Hollande et de mettre le cap sur Falmouth le 1er juin.

Après le baptême de son Biscay 36, Métier Intérim, à Nantes, le skipper français Antoine Cousot projette de traverser la mer Celtique de Cork à Dublin avant de revenir à Falmouth début juin pour un dernier antifouling et être fin prêt pour le défilé nautique
« Suhaili 50e Falmouth » et le SITRAN Challenge le 14 juin.

Le skipper britannique / turc Ertan Beskardes espère revenir à bord de son Rustler 36 Lazy Otter à Vigo, en Espagne, le 7 mai et poursuivre son voyage jusqu’à Falmouth où de nouvelles voiles l’attendent.

Philippe Péché (FRA) a conduit son Rustler 36, PRB, aux Sables d'Olonne à la fin du mois d'avril après un voyage d'une nuit depuis La Rochelle pour tester son nouveau système d'autoguidage Beaufort.
« C'était bien - j'en suis très content », a-t-il déclaré à son arrivée. Les charpentiers du sponsor PRB ont depuis, rempli le flotteur avant de mousse pour assurer une sécurité supplémentaire en cas de collision.

Le pompier australien Kevin Farebrother a fait la une des journaux aux Sables d'Olonne à la fin du mois d'avril, alors qu'il secourait un chevreuil en difficulté dans le marais,
« je travaillais sur mon bateau quand le chevreuil tentait de nager. Il était fatigué et avait besoin de sortir de l’eau, mais il avait les jambes coincées entre les rochers et ne pouvait pas bouger. Finalement, j'ai attrapé une corde et je l'ai traîné jusqu'à l'endroit où je pouvais l'attraper correctement. Nous l'avons mis dans l'herbe et l'avons retenu jusqu'à ce que la section de sauvetage des animaux du service d'incendie arrive et l'emmène chez le vétérinaire. Cela a été publié. Ma préparation du bateau se passe bien et j'ai eu un grand soutien depuis mon arrivée en France. J'ai l'intention de passer Mai à tester le bateau et à pratiquer la navigation astronomique. La course suscite toute une gamme d'émotions. Je me réveille chaque jour différent, anxieux, excité ou effrayé, mais je suis impatient de relever les défis à venir. Je ne fais pas cette course pour l'amour de la voile mais plutôt pour nourrir ma passion pour l'aventure, repousser mes limites et montrer que les gens ordinaires peuvent faire des choses extraordinaires. C'est un véritable test à l'ancienne de l'endurance et de la force de l'esprit. Je pense que ce sera plus difficile que n'importe laquelle de mes ascensions du mont Everest. C'est une question que beaucoup de gens posent et j'espère que dans une année je serai en mesure de donner une réponse véridique. »

Ayant fraîchement baptisé son Rustler 36 MATMUT à la fin du mois d'avril, le vétéran français Jean-Luc Van Den Heede vient d'acheter ses provisions alimentaires et dit qu'il sera prêt, un mois avant le début de la course, le 1er Juin.

Crédit photo : Les Sables d'Olonne Agglomération


L'Américain / Palestinien Nabil Amra a renommé son Biscay 36, Liberty II, et est l'un des rares skippers amateurs de la course. Ancien négociant en devises étrangères, du Minnesota dit qu'il s’est inscrit à la GGR en premier pour l'aventure, mais aussi pour honorer son père, un immigrant palestinien qui est devenu lieutenant-commandant de la Marine, aux États-Unis. Le père de Nabil était un officier de service lorsque le navire de recherche / surveillance USS Liberty a été touché par des torpilleurs israéliens au large de la côte du Sinaï pendant la guerre israélo-arabe de 1967. Il perdirent 34 membres d'équipage américains. Certains membres de l'USS Liberty soutiennent la campagne Team Palestine GGR de Nabil. Les travaux sur Liberty II ont été retardés, et il n'a pas été remis à l’eau avant le début du mois de mai, laissant à Nabil seulement trois semaines pour terminer son test sous gréement de fortune et parcourir sa distance de qualification finale de 1 000 milles.

Après avoir pris un peu de retard, le skipper français Loïc Lepage cherche à remettre à l’eau son Nicholson 32, Laaland à la mi-mai, et de le baser au Crouesty avant de descendre vers le golfe de Gascogne puis de remonter jusqu’à Falmouth. Soutenu par son club cycliste local et le département du Morbihan, le voilier de Lepage porte également un message autour du monde. Son numéro de course n°56 a été choisi car c'est le code du Morbihan, l'année de naissance de Loïc, et la latitude du Cap Horn.

Le Russe Igor Zaretsky fait des vagues chez lui à Alicante, en Espagne où son Endurance 35 Esmeralda a été remis à l’eau la semaine dernière. Le porte-parole de l'équipe, Rasim Poloskin, rapporte: « Igor vient de tenir une conférence de presse à Moscou qui a généré beaucoup de publicité. Igor a passé quelques heures en mer à tester le système de régulation d’allure et la voilure, et cela a mis en évidence quelques problèmes avec les voiles, qui sont maintenant retournées chez le voilier pour l'ajustement. Il a aussi vérifié son installation radio HF avec laquelle il a réussi à parler à une station de radio à plus de 3 000 km. Cette semaine, il accomplira son test d’urgence, ensuite il appareillera pour Les Sables d'Olonne, puis Falmouth pour arriver le 11 juin pour les festivités du Suhaili. »

Robin Davie, tourdumondiste britannique, avait espéré avoir son Rustler 36, C'est La Vie prêt pour le mois de mars, mais il est toujours à sec à Falmouth, les réparations en fibre de verre étant terminées, le moteur installé, les systèmes électriques et de plomberie finis et le régulateur d’allure en place.
« Deux semaines supplémentaires pour la mise à l’eau, mais l’essentiel dépend de la météo, qui continue d'être capricieuse », dit-il.

Kevin Farebrother, Uku Randmaa, Yannick Moreau, Patrice Carpentier, Antoine Cousot et Jean-Luc Van Den Heede sur les pontons aux Sables d'Olonne
(crédit photo : Christophe Favreau/GGR)


La Parade Nautique « Suhaili 50e Falmouth » du 11 au 14 juin

Les plans sont maintenant bien avancés pour venir célébrer le 50e anniversaire du départ de Sir Robin Knox-Johnston de Falmouth lors de son départ pour la course du Golden Globe du Sunday Times en 1968. Sir Robin, fera son retour à bord de son voilier Suhaili, et sera rejoint par deux autres voiliers de la flotte historique, Gipsy Moth IV de Sir Francis Chichester et Lively Lady de Sir Alec Rose, et par la flotte des 19 voiliers de la GGR 2018. Les festivités se tiendront à Falmouth Haven Marina du 11 au 14 Juin.
Visiter www.falmouth.co.uk/falmouth-events/suhaili-falmouth/

Lively Lady, à bord duquel Sir Alec a bouclé un tour du monde en solitaire autour des trois grands Caps avec deux escales en 1968, est actuellement en cours de rénovation complète près de Portsmouth. « Nous avons subi des retards mais nous sommes déterminés à rejoindre les célébrations du Suhaili, même si la peinture est encore humide! », Explique Alan Priddy, qui a dirigé la restauration du voilier. Lively Lady reviendra ensuite à Portsmouth pour marquer son propre 50ème anniversaire du retour victorieux de Sir Alec le 4 juillet.
Visitez www.livelylady.org.

Les célébrations du Suhaili dureront 3 jours et promettent d'être bien accompagnées avec une flotte de voiliers français, hollandais et d'autres unités du Royaume-Uni rejoignant le défilée de voile. Notamment, un groupe de voilier représentant les 6.000 membres de l’Association de plaisanciers, dont Sir Robin Knox-Johnston est le président: « Nous attendons environ 30 voiliers à Plymouth, Yacht Haven, au cours du week-end du 8 au 10 juin et certains escorteront le Suhaili et son équipage sur la dernière étape de son voyage à Falmouth le 11 juin. » Dit Trevor Taylor, le secrétaire de l'AC de la zone sud-ouest.
Visitez www.theca.org.uk
La branche française de l'Association de plaisanciers prévoit également d'escorter le Suhaili et son équipage jusqu’aux Sables d'Olonne à son arrivée.


GGR News

Le PC Course ouvrira le 7 mai aux Sables d'Olonne et déjà plus de 100 bénévoles ont été recrutés pour soutenir l'événement.
Le Village de course ouvrira ses portes le dimanche 16 juin marquant la fin du SITRaN Challenge, depuis Falmouth. Visiter www.falmouth.co.uk/falmouth-events/suhaili-falmouth/
La flotte GGR et les voiliers historiques resteront exposés au public jusqu'au dimanche 1er juillet.

Les horaires de départ ont été ajustés. Les voiliers GGR commenceront à quitter le ponton à 09h45 et la course partira à midi, à partir d'une ligne marquée par le Suhaili à une extrémité et le Joshua de Bernard Moitessier de l'autre. Sir Robin Knox-Johnston tirera le coup de canon du départ.

La porte de passage des îles Malouines a été retiré du parcours pour des raisons de sécurité. Don McIntyre, le président de la course explique: « Après un examen attentif, nous avons décidé que des conditions changeantes pourraient rendre inhabituelle l'approche de la côte à certains moments. Cela pourrait s'avérer désavantageux pour certains et amener d'autres à prendre des risques inutiles. Les points de passage obligatoires pour récupérer les pellicules photo restent la Marina Rubicon dans les îles Canaries, et Storm Bay en Tasmanie. »* Voir la carte modifiée.


Opportunité pour les médias d'accompagner un skipper GGR sur le SITRaN Challenge

Il existe un nombre limité de places disponibles pour les journalistes amarinés ou les photographes expérimentés pour accompagner quelques skippers de la Golden Globe Race pendant le SITraN Challenge, course de charité de 300 miles de Falmouth aux Sables d'Olonne, commençant immédiatement après la Parade « Suhaili 50e Falmouth » le 14 juin. L'ETA aux Sables est prévu pour le 16 juin.
Les demandes sont à effectuer auprès de Barry Pickthall, coordonnateur des médias GGR au +44 (0) 7768 395719 ou barry@goldengloberace.com


Opportunités d'interviews avec Sir Robin Knox-Johnston

Sir Robin Knox-Johnston, gagnant de la course du Golden Globe Sunday Times, et premier homme à avoir navigué autour du Globe en solitaire non-stop, sera disponible pour des interviews médiatiques individuelles par téléphone, Skype ou en personne à Gosport, au Royaume-Uni, les 15 et 17 mai.
Pour de plus amples informations, contactez Barry Pickthall, Coordinateur médias GGR au +44 (0) 7768 395719 ou barry@goldengloberace.com


CNN Mainsail met à l’affiche la GGR

Jeudi 10 mai à 10h30 BST et 17h30 BST
Samedi 12 mai à 07h30 BST et 17h30 BST
Dimanche 13 mai à 17h30 BST
Samedi 9 juin à 17h30 BST
Dimanche 10 juin à 07h30 BST et 22h30 BST

Il y a cinquante ans, neuf pionniers prometteurs partaient de différents ports pour faire le tour de la planète. Un seul homme a accompli l'exploit exténuant, et, ce faisant, est devenu le premier à avoir navigué en solitaire, non-stop autour du monde. Un demi-siècle plus tard, en reconnaissance de cette étape importante d’exploration, un groupe d'aventuriers hardis se prépare à faire le même voyage de 30 000 milles. CNN MainSail revient sur les histoires de cette première course du Golden Globe en 1968. L'animatrice Shirley Robertson rencontre le gagnant de 1968, Sir Robin Knox Johnston, qui explique comment lui, et son Suhaili, bateau de 32 pieds de long qui était l'un des plus petits de la course, ont survécu au voyage remarquable. Cette course fût le précurseur de l'actuel Vendée Globe, un sprint de 74 jours autour de la planète dans des monocoques haut de gamme, mais cette année, la reconstitution du Golden Globe devrait prendre quatre fois plus de temps. En hommage aux neuf premiers participants, les concurrents, y compris des aventuriers comme le pompier Kevin Farebrother, qui a monté trois fois le sommet de l'Everest, dépendront essentiellement des compétences traditionnelles en matelotage, en cartographie, en navigation astronomique, et ayant pour perspective de naviguer près d'un an seul en mer, sur des bateaux trentenaires. Robertson donne un aperçu de la course et rencontre certains de ceux qui partiront des Sables plus tard cet été, pour connaître leurs espoirs et leurs craintes, mais surtout, ce qui les a poussés à relever un défi si éprouvant.


Les dates à retenir

7 mai: ouverture du PC course GGR aux Sables d'Olonne
11- 14 juin: Parade Nautique “Suhaili 50e Falmouth” - Falmouth UK
14 juin: Départ du SITRaN Challenge GGR jusqu’aux Sables d'Olonne
16 juin: le Village GGR ouvre ses portes aux Sables d'Olonne
23 juin : Régate des skippers de la GGR, Parade Nautique et Feu d’artifice
1 juillet: 12:00 - Départ de la course.


Partenaires

La GGR accueille deux nouveaux sponsors, Plastimo et PPL Media, qui rejoignent Les Sables d'Olonne Agglomération, l’annonceur McIntyre Adventure, les chronométreurs officiels RALF TECH et Hydrovane système d’autoguidage.

Plastimo a travaillé en étroite collaboration avec les organisateurs de la GGR au cours des 3 derniers mois pour développer un plus petit radeau de survie spécifique à la course conforme aux normes internationales de sécurité, que 16 des skippers GGR ont déjà adopté.

PPL Media est le distributeur officiel d'images de la Golden Globe Race. D'autres sponsors soutiennent certains concurrents dont DHL Express, PRB, Matmut Insurance Group, Fugro, Altia et Métier Intérim.


Affiche officielle



Teaser de l'évenement




Lancez la video



Profils des skippers

Pour voir le profil des skippers, cliquez ici

Les accréditations médias sont ouvertes

Pour accéder à l'espace presse Golden Globe Race 2018 et faire une demande d'accréditation (traitée en 24h), cliquez ici

Pour visualiser les photos, suivez ces liens :

Lien vers des images libres de droits d'auteur des participants à la GGR 2018, cliquez ici

Lien vers des photos historiques Copyright réservés, de tour du monde en solitaire et de la course du Sunday Times Golden Globe, cliquez ici

Pour accéder aux photos HD veuillez vous enregistrer sur PPL Media et cliquez ici



Dossier de Presse téléchargeable

Pour plus de détails: www.goldengloberace.com

Organisation
Céline Trommenschlager
Manager GGR France
Tél : +33 (0) 6 74 83 11 30
celine@goldengloberace.com

Partenaire
Nathalie Bohain
Tél : 02 51 23 84 40
ggr2018@lsoagglo.fr

Contact presse
Liliane Fretté Communication

Cédric Laurent - claurent@frettecommunication.com
01 42 56 60 60


Si vous ne souhaitez plus recevoir ces informations, cliquez ici.